about the stones (les pierres du rock): celles ki roulent et celle ki coupe

bah mes deux passions (ou deux de mes passions c a voir) c a dire: david bowie l'extraterrestre bo goss et jagger la grande bouche la plus adorable du monde!!

09 décembre 2007

critique ciné : i'm not there de todd haynes

je n'ai pas le temps d'aller souvent au cinéma mais cet fois jai voulu aller jetter un oeil curieux et interressé au dernier film de todd haynes qui m'avait tant dérangé avec velvet goldmine.

                                                               2334poster

le voila donc revenu pour envoyer ballader les conventions avec un film sur la vie de bob dylan ou plutôt sur LES vies de bob dylan. bon  il faut avouer que la distribution de rêve et le sujet de choix met l'eau à la bouche tout de suite.

                im_not_there_20070917030933508_000  i_m_not_there__todd_haines

a savoir:

Jack / le Pasteur John             Christian Bale
Jude                                       Cate Blanchett
Woody Marcus                        Carl Franklin
Billy                                        Richard Gere
Robbie                                    Heath Ledger
Arthur                                    Ben Whishaw
Claire                                     Charlotte Gainsbourg
Allen Ginsberg                        David Cross
Keenan Jones                          Bruce Greenwood
Alice Fabian                            Julianne Moore
Coco Rivington                        Michelle Williams

synopsis:

six acteurs incarnent à tours de rôle bob dylan pour un étrange voyage à travers sa vie.
poète, prophète, hors-la-loi, imposteur, comédien, martyr  le portrait de bob dylan se décompose en plusieurs personnages.

cate1         18818004_w434_h_q80

critique: à la fois génial et dérangeant le film ne laisse pas indifférent le spectateur!  les libertés prisent sont peut être parfois agaçantes mais elles sont vites compensés par les multiples clins d'oeil et reférences! quelques longueurs sont tout de même à déplorer! par contre il faut remarquer la performance exeptionelle et magique de Cate blanchett!! la BO est fantastique bien sur mais sans surprise! par contre certaines métaphores du sénarios partent un peu loin de bob dylan! l'alternance noir et blanc couleur est bien amusante comme la faux reportage .

                                         bd            

en conclusion

Todd Haynes nous livre encore un film étrange baigné dans la culture musicale folk. le montage mérite d'être remarqué par sa complexité narrative. les fans de Bob Dylan le comprendrons bien plus facilement mais ne l'aimerons pas forcement d'avantages.

                                 affiche_italienne

Posté par chrys jones à 16:19 - cinema - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    saleté de blog !!!

    je connais pas la vie de bob dylan , je me contenterais de le voir en DVD parce que je risque de ne pas tout comprendre.

    Posté par Xav-b, 09 décembre 2007 à 23:46
  • L'âne dit bob

    Tres bon résumé parfaitement illustré et critiqué!
    Il parait que ce film se destine davantage aux néophytes de Dylan car ils ont un regard objectif sur sa vie!
    J'irais bien le voir!

    Posté par bruce, 10 décembre 2007 à 22:48
  • ohhh! il est trop bien ce film! moi qui adore Dylan en plus! Et quand tu sais qu'en bonus t'as Ben Whishaw dans le film!! ba tu te magnes les michs tout droit direction l'ciné!

    Posté par Morrison-Exile, 16 décembre 2007 à 18:13

Poster un commentaire