about the stones (les pierres du rock): celles ki roulent et celle ki coupe

bah mes deux passions (ou deux de mes passions c a voir) c a dire: david bowie l'extraterrestre bo goss et jagger la grande bouche la plus adorable du monde!!

18 décembre 2009

the rise and fall and ziggy stardust ...

1972___Ziggy_Stardust___Front

Date: 1972
david bowie: chant, guitare, saxophone
mick ronson: guitare, piano, chant
trevor bolder: basse
mick woodmansey: batterie
dana gillespie: baking vocals sur 'it ain't easy'

enregistré au trident studio de Londres

intro: oulala que dire de cet album déjà un million de fois commenté! Sans aucun doute l'album le plus culte de Bowie et surtout un des albums fondateur de l'édifice rock n roll!!
l'ater ego extraterrestre de Bowie prend son envole dans cette album, pour moi quasiment parfait. Je vais comme toujours en faire un critique très personnelle. D’ou vient ziggy? on raconte souvent que Bowie s'est inspiré de Vince Taylor en premier à cause de sa maladie mentale mais aussi de gene vincent ou même de Brian jones: ziggy incarne l'esprit fou du rock.

Musicalement c’est le glam qui arrive en force avec l’équipe dont c’est entouré Bowie notamment le talentueux et trop peu connu de nos jours Mick ronson déjà présent sur les deux albums précédents mais ici magistral. Ziggy devient une sorte de dieu du rock à qui certains fans vouent un véritable culte. Le ‘monstre’ deviendra si encombrant que Bowie sera obligé de muer : tel un serpent il va poser le costume ziggy en mettant en scène sa mort pour lui même pouvoir s’envoler plus loin….

 

Five years : sous une apparence simple et naïve l’album s’ouvre sur un morceau très compliqué dans ses paroles et dans sa profondeur. On est tout de suite dans l’ambiance noire qui jalonne tout l’album. Bien sur c’est devenu un morceau culte de bowie mais il faut bien réécouter la version album qui fini de façon hypnotisante. Personnellement c’est une chanson que j’aime beaucoup.

 

Ma note : 4/5

 

Soul love : hum ce morceau continu de m’intriguer. Etrange balancement. Il parle d’amour sous toutes les formes pour ce qui est des paroles. La musique nous entraîne dans un son lent et emprunt de saxophone qui intrigue aux premières écoutes. Ce morceau a été que rarement voir très très rarement interprété en live. Mais cette chanson suit tout de même parfaitement l’unité d’ambiance de cet album concept. Personnellement pas du tout ma préféré.

 

Ma note : 2/5

 

Moonage daydream : ah enfin du vrai rock ou Mick ronson peu nous montrer son talent trop peu reconnu dans l’art du riff. L’intro est percutante et emmène directement dans le morceau. Morceau glam rock par excellence dans le sens ou les deux s’équilibrent : ni trop glam ni trop rock ‘a l’ancienne’. Pour moi un de mes morceaux préférés de bowie. Le solo est génial !! 

 

 Ma note : 5/5

 

Starman : ah sans doute une des chansons les plus célèbres de bowie. Refrain facile peut être même trop mais terriblement efficace c’est certain !! Comme toujours c’est Mick ronson qui signe l’arrangement parfait et surtout les cordes de cette chanson. J’ai mis du temps à l’apprécier et maintenant elle fait partie des chansons que j’aime beaucoup. Mais elle est beaucoup plus joyeuse que le reste et finalement pas exactement dans l’ambiance de l’album. Elle sonne plus honky dory pour moi. Cela dit c’est une très bonne chanson.

 

Ma note : 4/5

 

It ain’t easy : c’est le seul titre qui n’est pas de bowie. Cette chanson est en réserve depuis honky dory. Bon que dire : la version est pas si mal mais alors quand il prend cette voix la et cette accent je peux pas !! mdr ! Mais le refrain est intéressant. La chanson ne s’intègre pas non plus parfaitement à cette album. Elle aurait plus été à sa place dans the man who sold the world. Bon voila j’avoue je ne l’aime pas beaucoup mais le refrain me plait tout de même.

 

Ma note : 2/5

 

Lady stardust : chanson énigmatique par excellence et qui a fait naître quelques mythes. Bien sur elle parle de changement de sexe mais elle semble aussi faire allusion a marc bolan ou iggy pop tout deux grands amis de bowie. Cette chanson est un exemple parfait de l’album concept qu’est the rise and fall et de l’ambiguïté crée autour du personnage de ziggy. Personnellement je l’aime bien pour son piano surtout.

 

Ma note : 3/5

 

Star : retour du rock après un ralenti général de l’album. Bowie devient véritablement ziggy puisqu’il ne raconte plus son histoire mais la vie. Alors cette chanson est a cheval entre le très glam à la marc bolan et le franchement beatles dans les chœurs !! le piano est très important même si la guitare essaye de lui voler largement la vedette. Cette chanson est joyeuse mais garde le fond qui la rattache profondément à cet album.

 

Ma note : 4/5

 

Hang on to yourself : c’est le start me up de Bowie pendant longtemps dans le sens ou il lance souvent les concerts pour chauffer le publique. Cette chanson illustre parfaitement le glam rock. Elle est entraînante et mystérieuse à la fois. Le riff est parfait et très efficace. Il parait, dixit un punk assez connu, que cette chanson à largement inspiré le god save the queen ! Écoutez c’est étonnant !! Moi en tout cas je suis archi fan de cette chanson !!!  Version quasi identique jusqu’en 2003 sur le réality tours à noter !!

 

Ma note : 5/5

 

Ziggy stardust : que dire sur cette chanson. J’ai bien du mal à trouver comment la critiquer. Cette chanson c’est l’histoire de ziggy. Bon c’est un morceau parfaitement construit entre les notes arpégés sonnantes du début et le riff parfaitement rock n roll du refrain. Mick ronson fait beaucoup pour le succès de cette chanson mais la voix et le jeu de bowie ne font que la rendre encore plus mythiques. Je ne peux que l’aimer elle concrétise tout ce que j’aime dans cet album.

 

Ma note : 5/5

 

Suffragette city : pur rock n roll ! En avant les machines!! Biens sur référence culte à orange mécanique dans cette chanson. Bon mais il faut avouer que le morceau est surtout devenu célèbre pour la fellation mimée que Bowie fait à la guitare d’un Mick ronson pas très très d’accord !!! cultissime !!

 

Ma note : 5/5 

 

Rock n roll suicide : bon je le dis directement c’est ma chanson préféré de Bowie !! Les paroles, le rythme, la monté, tout, me transporte littéralement  avec une émotion incomparable. Bon c’est aussi la chanson qui marque la mort de ziggy mais au delà de cela elle porte avec elle une mélancolie étonnante. Les parties de guitares sont tout bonnement parfaites. La voix légèrement éraillée de Bowie par moment rend le tout encore plus sur le fil. Un album qui fini donc en apothéose pour moi.

 

Ma note 5/5 ma préférée !

 

Conclusion :  la fin de ziggy n’est pas dans cette album puisque le personnage est encore la pour aladdin sane. Cette album est devenu un des plus grand album du rock tant par sa musique que par le personnage et la mise en scène de bowie. Manipulateur ou génie musical ? Chacun est libre d’écouter et de regarder mais personne aimant le rock ne peut ignorer ce grand album.

Posté par chrys jones à 23:59 - albums à la loupe........ - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    A propos de Ziggy

    Merci pour cette "introduction" à l'album intéressante.

    Si je puis me permettre, je vous donne le lien vers la page Myspace qui propose des informations sur le livre que j'ai publié récemment : "David Bowie - "Le Phénomène Ziggy Stardust" et autres essais" (Camion Blanc, 2009)...
    http://www.myspace.com/phenomeneziggy

    Très cordialement. Bonne continuation pour votre blog !

    Posté par Enrique SEKNADJE, 19 décembre 2009 à 02:25
  • ZIGGY STARDUST !!!!...et mon ciel...et mes yeux...et mon coeur se remplissent d'étoiles...J'ai seize ans à nouveau... pour un instant...et j'appareille...destination Mars...Oh BOWIE !!! BOWIE...BOWIE...Inouï...Prodigieux...Primordial...

    Posté par passagère, 19 décembre 2009 à 09:57

Poster un commentaire