about the stones (les pierres du rock): celles ki roulent et celle ki coupe

bah mes deux passions (ou deux de mes passions c a voir) c a dire: david bowie l'extraterrestre bo goss et jagger la grande bouche la plus adorable du monde!!

09 juin 2010

Mondo Carne de Mike Patton

Mondo_Cane

 

bon je me dois  de parler ce cet album véritable petite perle que j'écoute en boucle depuis 3 jours.
Mike Patton loin de faire ses premier pas dans les choses étrange et déjantés nous sert ici un album entièrement en italien. et a vrai dire cela ne change rien a son génie. il peut décidément tout faire avec tout. c'est vraiment saisissant!!

alors!! l'album mondo carne est soorti au moi de mai et nous sert un panel de très bonne chason toutes plus étonnate les une que les autre!


-il cielo in una stanza: cette chanson ouvre l'album en nous mettant directement dans l'ambiance complètement barré de l'univers du chanteur. de grande envolé lyrique pou rune ballade puissante et un peu halluciante. l'orchestration est superbe.

-che notte: alors voila on est partie... il a lâché la rampe et on suit volontiers. chanson très drôle!! vraiment il s'amuse et nous aussi!!

- ore d'amor: ma préféré de tout l'album!! la montée est puissamment jouissive!! parfait!! mélodie et orchestration lyrique a souhait sans perdre l'originalité particulière de Mike patton!! il a vraiment une voix hallucinante!

- deep down: encore une chason qui illustre qu'il ne se prend pas au sérieux!! et pourtant a chaque fois il sert une performance vocale et musicale. cette album est don parfaitement inclassable!

- quello che contra: j'aime particulièrement l'ambiance de celle la. coté western spaghetti assez marrant de l'intro avant de partir dans une très belle ballade. je la trouve emouvante... elle irait bien dans un film je sais pas pourquoi!! elle est assez visuelle!!

-urlo negro: mike patton ne serait pas mike patton sans une bonne chanson qui déménage!! et la ça le fait grave!! le hard italien ça envoie!! :) a mettre le matin pour commencer la journée!!! ^^ comme quoi c'est pas du tout une question de langue!! hein les français!!!

- scalinatella: un peu de douceur après le défoulement précédent. mais quelle belle voix!! que dire de plus!!

- l'uomo che non sapeva amare: yeahhh et ça tourne!! bon je l'aime un peu moins celle la!! mais elle a un coté romantico italien assez drole!! il fait tellement bien le latinos lover qu'on ne peut que marcher!!

- 20 km al giono: encore une que j'adore parce qu'elle est drole et géniale a la fois!! la musique est vraiment une trouvaille.... elle balance!!

-ti offro da bere: encore une sorte de ballade lyrico italienne qui marche a fond!! il est parfait pour cette langue et en fait vraiment ce qu'il veut!!

-senza fine: pour finir l'album c'est avec une voix de parrain sicilien que mike patton conclue.... ce parrain la c'est certain maitrise la monde musicale comme sa voix!!! vivement la prochaine folie!!!

mes commentaires sont des impressions persos prises sur le tas!! mais je vous conseilles vivement d'aller écouter mondo carne pour ne pas passer a coté de cet ovni musicale aussi déjanté que génial!!!!

a + amis rockers!!





Mike_Patton_mikepatton

-

Posté par chrys jones à 16:23 - albums à la loupe........ - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2010

PERFORMANCE/ VANILLA

           Performance vient de ressortir au cinéma a l'occasion de la sortie du collector et du documentaire d'exile on main street des rolling stones!! attention pour ceux qui iront ce film est spécial et la version projeté au cinéma est une très mauvaise copie, le son saute régulièrement!!! de plus il est interdit au moins de 16 ans!!



    154900932                        Performancevanilla03

 

 

La sortie inespéré de ce film vaut bien de précipiter mon inspiration d’article !

Performance a hérité du nom de Vanilla pour sa sortie français aller savoir pourquoi.  

 

Synopsis

Chas, gangster violent fait une erreur que le condamne à se cacher ! ils retrouve par hasard à louer une chambre dans le sous sol de la maison de l’étrange Turner, rock star drogué et décadente…. Turner et sa compagne vont alors se livrer à d’étranges jeux sur chas……..

Les deux hommes vont exercer une fascination étonnante’ l’un sur l’autre…..

 

Casting et réalisationPerfGibbsAA

Realisateur : donald cammell

 Nicolas roeg

Date de production : 1968

Chas devlin james fox                      

   perfor3

Turner mick jagger

Pherber anita pallenberg

Lucy michèle breton………

 

 

Il ne faut pas se fier à la grande discrétion de ce film : c’est un film culte sans aucun doute!!

La complexité du scénario repose sur la tourmente de deux personnages qui n’ont rien en commun et qui petit à petit vont comme échanger leurs personnalités.

De plus le film reflète parfaitement l’état d’esprit du swinging London de l’époque !   

 

 

e_jagger_0eredsd

Les acteurs sont particulièrement bien entrés dans la peau de leur personnage. Mick Jagger campe un rocker androgyne, drogué désabusé….. Complètement au bout de lui-même et de toute les questions existentielles……

Tandis que James fox nous présente avec talent un chas violent et mafieux en cavale.

 

w4   Moi j’aime particulièrement le travail de Nicolas roeg surtout  dans  ça manière de tourner les films. Et dans performance on peut déjà apprécier ses qualités de cinéaste. Ses films ont une esthétique pour moi inégalée.

na_20banheiragf

Performance traite de la folie, de la violence mais avec cette atmosphère de trip mystique…. C’est aussi angoissant qu’attirant car présenté de façon inévitable. On est comme les personnages presque soumis a cette fatalité de descente en enfer…..

 

vanilla01

Posté par chrys jones à 17:01 - cinema - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2010

waltari au klub (6/05/2010)

COTJ2vyr

alors voici une expérience unique a partager de toute urgence!! en effet ce groupe finlandais surement inconnu a vos oreilles n'est pas venue dans notre charmant pays depuis 15 ans!!! oh malheur!!! o drame!!! car ce groupe qui doit maintenant jouer dans une salle plus qu'intimiste si on se comprend en parlant d'intimiste est génial: j'aurais pu m'assoir sur les genoux du clavier sans problème!!!
100 privilégié juste derrière moi pour partager une rivière de son magique! un chanteur au charisme complétement hypnotisant, un guitariste buvant aussi bien qu'il joue et un clavier dansant une gigue entre chaque partie!!

 

la virtuosité ne fait pas de doute mais c'est surtout le style qui donne le tournis! en effet nos joyeux finlandais semblent tout maitriser autant musicalement que vocalement pour le chanteur qui peut passer d'envolée lyrique a une voix death en passant par des paroles presque rappés à un rythme dingue!!
pour moi du jamais vu!!!

 

 

 

présentation de ce petit monde: kartzy hatakka au chant, sami à la led guitare,ville veikko à la battrie, janne au clavier, kimmo à la deuxième guitare intermittent du groupe. bon une fois les noms retenus vous n'allez plus décrocher de se groupe!!

set liste du soir:

 

 

 

     - 1. In The Cradle
     - 2. Till The Music

     - 3. So Fine

     - 4. Helsinky

     - 5. Let’s Puke Together

     - 6. Far Away

     - 7. Pala Leipa / Un Morceau De Pain

     - 8. Move
     - 9. Get Stamped

     - 10. Atmosfear

     - 11. One Day

     - 12. Dedicated To The Flyers

     - 13. Wish I Could Heal

     - 14. Endless Highway

     - 15. No Limits / Symphony Of Destruction


a noter la prestation bien sympa de scherzo en première partie. c'est au batteur laurent que nous devons le plaisir d'avoir vu waltari a paris!! merci !!

je ferais plus tard un article consacré a la discographie et a l'histoire du groupe... allez vous régaler!!

waltari_scherzo_15708_g

le fan club français a un nouveau site: Waltari dedicated to the french

Posté par chrys jones à 18:59 - concert - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2010

opeth au bataclan (3/04/10)

opeth


pour ma deuxième rencontre avec ce groupe mystique suédois c'est au bataclan que se réunissaient les fans en ce 3 avril pluvieux!!

que dire d'opeth? a cheval entre pink floyd et death métal l'alchimie prend miraculeusement bien et nous entraine dans un univers musical aussi particulier qu'envoutant!

le concert a commencé a 19h30 pour un première partie perturbante car complétement contemplative et non interactive. en effet sans jamais s'adresser à nous les suédois ont enchainé tous les titres de leur album: blackwater park.
cet étonnant silence d'un chanteur d'habitude prolixe nous a un peu perturbé mais sans rien entamer de leur génialissime musique!! un bonheur live complet! musique planante se mélange a la virtuosité et a la dureté de riffs endiablés!!
chaque note de ce groupe semble sortir d'un monde qui oscille entre rêve et cauchemars!! la voix du chanteur peut passer de la légèreté mélodique au cri métalo-death-flippant!!!
c'est donc un public conquis qui se prépare  vers 21h a vivre un second voyage dans la discographie d'opeth, une sorte de best of avec une interactivité enfin retrouvée!! pensée spéciale pour mickael akerfeldt meneur incontesté et incontestable de ce groupe!!!
pas a dire ils sont sympathiques nos suédois et super drôle avec ça!! p

playlist:

    1. The Leper Affinity
    2. Bleak
    3. Harvest
    4. Dirge for November
    5. The Drapery Falls
    6. The Funeral Portrait
    7. Patterns in the Ivy
    8. Blackwater Park
    9. Forest of October
    10. Advent
    11. April Ethereal
    12. The Moor
    13. Wreath
    14. Hope Leaves
    15. Reverie/Harlequin Forest
    16. The Lotus Eater

dsc00184


vivement la prochaine fois les gars!! ne vous privez pas d'opeth vous le regretteriez!!!
voila merci a xav pour avoir partagé ce concert avec moi!!!

Posté par chrys jones à 22:50 - concert - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 février 2010

divagation

Elle vient de se dresser de toute sa splendeur… cet objet si commun indiffère maintenant la majorité des êtres de ce monde. Pourtant une fois imbibée c’est un instrument magique… c’est le mouvement de la pensée qui se matérialise et se met a danser sur le papier comme si un nerf invisible sortait de ma main pour se lier à elle. De la, elle se met a tracer des mots aussi proches de ma pensée que possible. C’est l’intermédiaire, le révélateur sans qui nous serions incapables de fixer la moindre idée sur cette feuille blanche. J’ai l’impression qu’elle glisse seule, qu’elle entraîne ma main dans un ballet incessant qui forme les boucles petit à petit pleines de sens. Mes yeux sont les témoins de cette danse de mon esprit sur le papier… je ne suis que spectateur de ma propre pensée qui se révèle au monde….

J’aime cet objet, j’aime la couleur de l’encre, sa texture mais surtout j’aime le son de ma pensée qui marche sur la pointe des pieds pour marquer de ses pas par un tendre frottement le vide de la feuille !! Comme les premiers pas d’un oiseau le matin sur la neige fraîche que personne n’a foulé auparavant !! Chaque mot qui s’inscrit est un pas sur un terrain jamais découvert… elle avance dans la foret vierge et je la suit avec émotion…..

Si ma pensée a un son c’est celui la….

 

Elle vibre et virevolte … elle est libre et exécute un pas de deux avec les divagations de ma pensée. Et moi ? Je ne suis plus qu’un support qui suit ses impulsions et obéit à son rythme. Elle hésite puis tout a coup file comme le vent saisit de tremblement puis elle ralentit, se promène lentement en sautillant d’un mot à l’autre…. Hors d’haleine elle s’arrête, flotte un instant suspendue au dessus du papier comme une feuille morte. Puis délicatement elle reprend contacte avec la blancheur immaculée qu’elle veut recouvrir de sa trace…

 

Une plume c’est doux, c’est violent, ça réfléchit… et puis ça s’endort en attendant un nouveau souffle magique qui la réveillera pour une danse silencieuse !!

Posté par chrys jones à 15:24 - moi - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 février 2010

spamalot monty python

Spamalot


j'ai eu la chance suprême d'assister à la répétition en costume et accessoires de la comédie musicale spamalot.
spamalot c'est la comédie musicale des monty python tirée de sacré graal.... après son passage au usa et en Angleterre elle arrive enfin dans une adaptation française!!
c'est pef (robin des bois) qui s'est collé à adapter l'inadaptable: l'humour déjanté so british des monty python!!! et franchement c'est une grande réussite!! l'univers est parfaitement rendu!! les paroles des chansons sont généralissimes et largement aussi drôles et inspirées que l'original!! il nous livre une comédie musicale en français merveilleuse!! jamais rien de tel n'a été vu dans notre beau pays!!  le résultat c'est plus de 2h de régal, de rire, émerveillement et de gag!!!

les 27 artistes (musiciens compris) se donnent à fond et nous livre une performance live extraordinaire d'humour et d'aisance... les costumes, les décors, l'humour.. tout est monty python mais en français!!!
comme quoi la langue de molière n'est pas un handicape aux bonnes comédies musicales ... car depuis des années la france est écrasée par des show plus médiocre les uns que les autres....
spamalot est une bouffée d'oxygène... un jardin de fleurs d'humour et de talent!! les chanteurs sont magistraux et livre des performances vocales, sénique et humoriqtique de haut vol!!

l'adaptation est tellement subtile et inspiré qu'elle enrichie encore l'univers gaguesque des monty python. la mise en scène et la musqiue sont parfaite et rende ce moment inoubliable!!
on rit, on tape du pied, on fredonne et on se prend même a partager les pauvres peine d'arthur et de ses acolytes!

un show exceptionnel servit par une troupe aussi sympatique que talentueuse.... à voir d'urgence au théatre comédia à paris!!

Posté par chrys jones à 22:44 - news........ - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 décembre 2009

the rise and fall and ziggy stardust ...

1972___Ziggy_Stardust___Front

Date: 1972
david bowie: chant, guitare, saxophone
mick ronson: guitare, piano, chant
trevor bolder: basse
mick woodmansey: batterie
dana gillespie: baking vocals sur 'it ain't easy'

enregistré au trident studio de Londres

intro: oulala que dire de cet album déjà un million de fois commenté! Sans aucun doute l'album le plus culte de Bowie et surtout un des albums fondateur de l'édifice rock n roll!!
l'ater ego extraterrestre de Bowie prend son envole dans cette album, pour moi quasiment parfait. Je vais comme toujours en faire un critique très personnelle. D’ou vient ziggy? on raconte souvent que Bowie s'est inspiré de Vince Taylor en premier à cause de sa maladie mentale mais aussi de gene vincent ou même de Brian jones: ziggy incarne l'esprit fou du rock.

Musicalement c’est le glam qui arrive en force avec l’équipe dont c’est entouré Bowie notamment le talentueux et trop peu connu de nos jours Mick ronson déjà présent sur les deux albums précédents mais ici magistral. Ziggy devient une sorte de dieu du rock à qui certains fans vouent un véritable culte. Le ‘monstre’ deviendra si encombrant que Bowie sera obligé de muer : tel un serpent il va poser le costume ziggy en mettant en scène sa mort pour lui même pouvoir s’envoler plus loin….

 

Five years : sous une apparence simple et naïve l’album s’ouvre sur un morceau très compliqué dans ses paroles et dans sa profondeur. On est tout de suite dans l’ambiance noire qui jalonne tout l’album. Bien sur c’est devenu un morceau culte de bowie mais il faut bien réécouter la version album qui fini de façon hypnotisante. Personnellement c’est une chanson que j’aime beaucoup.

 

Ma note : 4/5

 

Soul love : hum ce morceau continu de m’intriguer. Etrange balancement. Il parle d’amour sous toutes les formes pour ce qui est des paroles. La musique nous entraîne dans un son lent et emprunt de saxophone qui intrigue aux premières écoutes. Ce morceau a été que rarement voir très très rarement interprété en live. Mais cette chanson suit tout de même parfaitement l’unité d’ambiance de cet album concept. Personnellement pas du tout ma préféré.

 

Ma note : 2/5

 

Moonage daydream : ah enfin du vrai rock ou Mick ronson peu nous montrer son talent trop peu reconnu dans l’art du riff. L’intro est percutante et emmène directement dans le morceau. Morceau glam rock par excellence dans le sens ou les deux s’équilibrent : ni trop glam ni trop rock ‘a l’ancienne’. Pour moi un de mes morceaux préférés de bowie. Le solo est génial !! 

 

 Ma note : 5/5

 

Starman : ah sans doute une des chansons les plus célèbres de bowie. Refrain facile peut être même trop mais terriblement efficace c’est certain !! Comme toujours c’est Mick ronson qui signe l’arrangement parfait et surtout les cordes de cette chanson. J’ai mis du temps à l’apprécier et maintenant elle fait partie des chansons que j’aime beaucoup. Mais elle est beaucoup plus joyeuse que le reste et finalement pas exactement dans l’ambiance de l’album. Elle sonne plus honky dory pour moi. Cela dit c’est une très bonne chanson.

 

Ma note : 4/5

 

It ain’t easy : c’est le seul titre qui n’est pas de bowie. Cette chanson est en réserve depuis honky dory. Bon que dire : la version est pas si mal mais alors quand il prend cette voix la et cette accent je peux pas !! mdr ! Mais le refrain est intéressant. La chanson ne s’intègre pas non plus parfaitement à cette album. Elle aurait plus été à sa place dans the man who sold the world. Bon voila j’avoue je ne l’aime pas beaucoup mais le refrain me plait tout de même.

 

Ma note : 2/5

 

Lady stardust : chanson énigmatique par excellence et qui a fait naître quelques mythes. Bien sur elle parle de changement de sexe mais elle semble aussi faire allusion a marc bolan ou iggy pop tout deux grands amis de bowie. Cette chanson est un exemple parfait de l’album concept qu’est the rise and fall et de l’ambiguïté crée autour du personnage de ziggy. Personnellement je l’aime bien pour son piano surtout.

 

Ma note : 3/5

 

Star : retour du rock après un ralenti général de l’album. Bowie devient véritablement ziggy puisqu’il ne raconte plus son histoire mais la vie. Alors cette chanson est a cheval entre le très glam à la marc bolan et le franchement beatles dans les chœurs !! le piano est très important même si la guitare essaye de lui voler largement la vedette. Cette chanson est joyeuse mais garde le fond qui la rattache profondément à cet album.

 

Ma note : 4/5

 

Hang on to yourself : c’est le start me up de Bowie pendant longtemps dans le sens ou il lance souvent les concerts pour chauffer le publique. Cette chanson illustre parfaitement le glam rock. Elle est entraînante et mystérieuse à la fois. Le riff est parfait et très efficace. Il parait, dixit un punk assez connu, que cette chanson à largement inspiré le god save the queen ! Écoutez c’est étonnant !! Moi en tout cas je suis archi fan de cette chanson !!!  Version quasi identique jusqu’en 2003 sur le réality tours à noter !!

 

Ma note : 5/5

 

Ziggy stardust : que dire sur cette chanson. J’ai bien du mal à trouver comment la critiquer. Cette chanson c’est l’histoire de ziggy. Bon c’est un morceau parfaitement construit entre les notes arpégés sonnantes du début et le riff parfaitement rock n roll du refrain. Mick ronson fait beaucoup pour le succès de cette chanson mais la voix et le jeu de bowie ne font que la rendre encore plus mythiques. Je ne peux que l’aimer elle concrétise tout ce que j’aime dans cet album.

 

Ma note : 5/5

 

Suffragette city : pur rock n roll ! En avant les machines!! Biens sur référence culte à orange mécanique dans cette chanson. Bon mais il faut avouer que le morceau est surtout devenu célèbre pour la fellation mimée que Bowie fait à la guitare d’un Mick ronson pas très très d’accord !!! cultissime !!

 

Ma note : 5/5 

 

Rock n roll suicide : bon je le dis directement c’est ma chanson préféré de Bowie !! Les paroles, le rythme, la monté, tout, me transporte littéralement  avec une émotion incomparable. Bon c’est aussi la chanson qui marque la mort de ziggy mais au delà de cela elle porte avec elle une mélancolie étonnante. Les parties de guitares sont tout bonnement parfaites. La voix légèrement éraillée de Bowie par moment rend le tout encore plus sur le fil. Un album qui fini donc en apothéose pour moi.

 

Ma note 5/5 ma préférée !

 

Conclusion :  la fin de ziggy n’est pas dans cette album puisque le personnage est encore la pour aladdin sane. Cette album est devenu un des plus grand album du rock tant par sa musique que par le personnage et la mise en scène de bowie. Manipulateur ou génie musical ? Chacun est libre d’écouter et de regarder mais personne aimant le rock ne peut ignorer ce grand album.

Posté par chrys jones à 23:59 - albums à la loupe........ - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 novembre 2009

bon anniversaire THE WALL

the_wall_pink_floyd_080719123232


et oui déja 30 ans que le mur des pink floyd est tombé pour la première fois. 30 ans que la magie de cette album mythique nous résonne dans les oreilles.... 79... c'est étrange comme les dates en 9 sont liées au mur!!! quelques semaines après les 20 ans de la chute du mur de Berlin.... c'est l'anniversaire de l'album concept sans doute le plus célèbre de l'histoire du rock!!

d'un point de vu plus personnel je dirais que the wall est un album a l'image de la musique de waters: forte et profonde. pour moi the wall c'est la rencontre de tous les arts: musicaux, visuels, et de leurs penchant intellectuels. the wall est une réflexion poignante sur le monde et sur son propre esprit. l'enfermement intérieur et extérieur a soi même et l'isolement sont rendus en musique d'un façon quasi indescriptible. cette album c'est littéralement de l'émotion mise en notes....

qui n'a pas écouté cette album dans le noir pour en saisir toute les sonorité et pour aller planer dans le monde de pink floyd..... (expérience à faire pour les gens se reconnaissant dans le 'qui n'a pas')

enfin voila juste quelques mots pour célébrer l'anniversaire d'un album incontournable!!! maintenant amis du rock allez régaler vos oreilles d'une bonne part du gâteau!!!

Posté par chrys jones à 23:33 - news........ - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 novembre 2009

critique THIS IS IT

19172753

Fan ou pas fan personne n’a pu passer à côté de la disparition du King of pop le 25 juin dernier! Le film événement ‘this is it’ va au delà de la polémique qui l’entoure. Loin des histoires d’argent, de famille ou de procès, le film est fait pour les fans et pour rendre un dernier hommage positif à Michael Jackson.

 

Ce film, qui n’en est pas un, est en fait un triple montage des répétitions du show que MJ, comme l’appelle ses collaborateurs, devait présenter au monde pour son retour et son adieu.

Des sélections des danseurs jusqu’au remerciements de Jackson à son équipe clôturant les répétitions le film retrace le développement du show. Mais surtout ce document atteste d’un Michael au top, vocalement même sil se retient pour « préserver sa voix pour le jour J » selon ses propre mots mais aussi rythmiquement et physiquement. Les mouvements de danse du King of pop sont plus fluides que ceux des danseurs pourtant très doués. Le directeur musical se fait expliquer les morceaux et la façon de les faire par un Michael Jackson qui sait parfaitement ce qu’il veut entendre. Il dirige tout : la façon dont le bassiste doit groover , les mesures a rajouter et a enlever dans chaque recoins des morceaux, les chorégraphies, le final de chaque chansons.

Chaque chanson est faite pour impressionner et plaire aux fans. Il est certain que le show une fois terminé aurait fait taire toutes les mauvaises langues prétendant que Micheal Jackson ne valait plus rien. Sans compter que la mise en scène elle-même aurait surpassé tous les shows actuellement sur le marché. Un bulldozer devait envahir la scène pour le final de earth song.

 

19189948

Mais ce qui touche le plus les fans dans ce film c’est la joie et l’enthousiasme de Michael qui avait l’air très heureux de revenir sur scène et qui s’amusait visiblement de toute les inventions mises à sont service.

 

Ses musiciens sont très bons et sa jeune guitaristE se débrouille plus que bien. Chaque chanson attendue est un régale. Et le clip en 3d tourné pour thriller donne un aperçu des multiples bonus que pourrait offrir les éditions de this is it en dvd et blu ray.

 

19181920

This is it est un bon moment a passer pour la dernière apparition du roi michael qui malgré tous les reproches qu’on peut lui faire sur sa vie privé reste un artiste complet extrêmement doué et génial. Le grand malheur de cette perte c’est qu’il n’y aura sans doute personne à sa hauteur avant un moment !!!

 

Mon avis : 4/5

Posté par chrys jones à 23:02 - cinema - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 août 2009

mauvaise nouvelle amis guitaristes

encore un décès qui me touche vraiment!

le grand monsieur Les Paul vient de nous quitter pour aller jammer au paradis des rockers avec certains grands qu'il a équipé!!

ce que l'on sait moins c'est qu'il fut d'abord un virtuose de la gratte folk jazzy!

bien sur personne ne l'oublira jamais puisque la plus célèbre des guitare du monde porte son nom !!

Slash_20GT_1

Posté par chrys jones à 21:16 - news........ - Commentaires [0] - Permalien [#]